Algerien gay video

La lecture de la dernière série d'articles est purement insupportable. Par pitié, un poste sur la poésie yéménite du XIème siècle ou un truc approchant et vite!!! En se suicidant, ils n'auraient pas droit au statut de "combattants" "moudjahidines" , si valorisé par la littérature religieuse traditionnelle De plus, le suicide est prohibé en islam, l'auteur de cet acte étant promis aux flammes de l'enfer al nafs moulk Allah Pourtant, la plus simple et la plus élémentaire des morales enseignerait qu'aucun Dieu juste n'oserait mettre un égorgeur de bébés au paradis!

Malak Je suis bien désolé et bien triste de faire lire de telles horreurs aux fidèles de ce blog et aux autres. Il reste cependant que, par devoir de mémoire et par amour de la vérité historique, on ne peut escamoter "ce qui s'est réellement passé", on ne peut se cloitrer dans une simple attitude de déni. La dénégation est justement la position des voisins de l'Algérie et celle de tous les pays arabes vis à vis du drame algérien.

En général, les gens invoquent les raisons suivantes pour se taire: Le dernier argument est raciste, les autres me semblent faux. En réalité, le passé récent de l'Algérie est une véritable copie de l'Inconscient religieux arabe et même islamique. Le "vrai islam" comme dit Edward Saïd n'existe pas, ce qui existe ce sont les islams qui sont débattus à coups de conflits et de polémiques aujourd'hui sur la scène publique ou intellectuelle dans le monde musulman et au sein des espaces d'expression européens ou américains.

Quant à l'islam des extrémistes, il est certes théologiquement très douteux, mais il n'est en aucun cas une fiction sans fondements.

🔞 Film algérien 2019 : à mon age je me cache encore pour fumer - I still hide to smoke :فيلم جزائري

C'est malheureusement une fiction qui a bel et bien des textes sur lesquels elle s'appuie, même faussement. La littérature du GIA est une littérature religieuse, quoiqu'on en pense Et puis, il y a cette question de taille: Beaucoup de cultures ont fabriqué un fascisme, pourquoi voulons nous que les cultures d'Islam ne fabriquent pas les leurs? L'anti-racisme en France a malheureusement mené une grande partie de la gauche à se montrer complaisante envers les intégrismes qui viennent du monde musulman; ce qui signifie qu'on continue à regarder ce monde au prisme des rapport de la France envers ses propres émigrés.

Succès à partir de 2006

Dangereux amalgame J'ai parlé de la sexualité des poètes arabes, de Tîfachî, etc. Je reviendrai avec de plus beaux morceaux traduits par l'inénarrable René Khawam Mais je dois malheureusement terminer la série des horreurs, avec un long essai, sinon de rationalisation, du moins de compréhension.

Naravas si je trouve que vous présentez plutôt convenablement ces histoires de criminels, je dois dire que votre connaissance des religions est confuse. Le vrai Islam, c'est celui du Coran, donc il existe. Ce n'est pas la religion qui a fabriqué le fanatisme et autres excès mais bien les hommes car c'est eux les acteurs.

Algérie: Attentat dans une boîte de nuit gay d'Orlando, Bouteflika dénonce un crime barbare

Vous vous souvenez de moi je pense. Croyant Oui, je me souviens de toi. En fait, ta réponse est celle de tous les Arabes, croyants et gouvernants. Mais le distinguo que tu fais entre ce qui vient de Dieu Coran et ce qui vient des hommes est factice. Aucun Mashaf ne s'interprète lui-même, il faut des hommes pour le déchiffrer, le comprendre, le commenter, etc. Un livre est dépendant de son interprète et de la somme des interprétations qui en sont faites dans le passé.

Aujourd'hui, quand on "comprend" le Coran, on le fait massivement au travers des idées religieuses qui ont été élaborées par des hommes comme toi et moi du VIIe au XVeme siècles approximativement. C'est Tabari qui t'a appris à donner sens au mot "Khoumour" ou "sidjîl", sinon tu n'aurais rien compris à ton Coran. Or, l'ignorer, c'est émettre des idées simples sur la religion, des idées simples aux conséquences parfois dangereuses Je ne suis ni Arable ni gouvernant. Oui bien sûr que l'homme intervient puisque sa relation avec le Coran et les Hadiths véridiques est indispensable, sinon à quoi serviraient-ils.

Mais le vrai est que si l'homme se contente de lire et appliquer ces textes sans rien changer alors plus d'excès. Cependant relève de la fiction d'imaginer que ce sont ces hommes comme Tabari par exemple qui ont pu forger ne serait-ce qu'une part de la langue arabe et donc des sens et idées qui en découlent.


  • gay escort in paris.
  • Ville de Saint-Brieuc (@villedesaintbrieuc) • Photos et vidéos Instagram.
  • Pour rester en Espagne, un couple gay maroco-algérien se marie à Melilia - H24info.
  • Gay love et romantisme musical?
  • gay online chat rooms.

L'histoire le prouve. Ainsi l'ignorer n'aurait aucune conséquence dangereuse. C'est bizarre que tu traites le Coran de cette façon, comme si c'était le lieu d'un sens clair, sans équivoque, fixe, et que le seul effort qu'aurait à faire le croyant serait de "l'appliquer" je te cite. Le Coran serait donc un texte qui contiendrait des significations immobiles, fixées ad vitam eternam par son auteur, Dieu Tout Puissant. Le croyant, destinataire de ce texte, aurait à se comporter comme un automate, il mettrait en exécution les consignes qui lui ont été transmises par le programme coranique En réalité, jamais, dans le domaine des gens qui réfléchissent, c'est à dire dans le domaine de la recherche, jamais on souscrit à de telles positions.

Il faut s'éloigner de la réflexion, aller chez les promoteurs de Dogmes surranés ou chez les fondamentalistes, pour rencontrer quelque chose d'équivalent.

Houari Manar, chanteur de raï et icône gay de l'Algérie, est mort d'un arrêt cardiaque

Au contraire, le dernier des islamologues te dirait qu'une guerre intellectuelle constante est livrée entre les spécialistes et même entre les groupes sociaux intéressés par l'islam au sujet du moindre mot, du moindre verset du Coran, et surtout du sens à leur donner!!! Ce sens, loin s'en faut, ne va pas du tout de soi. C'est un gigantesque conflit d'interprétation qui se produit. Et dire, dans ce contexte, que le "vrai islam" est ceci ou cela équivaut à dire "le vrai islam, c'est le mien [sous-entendu: Le hic, ce sont tous les groupes en conflit qui disent la même chose ou presque C'est pour cela qu'un "vrai islam" est une fiction, ce qui existe dans la réalité ce sont les conflits intellectuels à propos du sens à donner au Coran.

suivez-nous

Cette question ne fait pas débat. D'accord alors on s'est compris sur ma personne. Le Coran est bel et bien fixe, clair et sans équivoque comme vous dîtes. L'appliquer c'est s'éloigner du mal comme par exemple celui que tu présentes.

Une icône gay, saluée par la communauté LGBT

Maintenant il ne s'agit pas d'être un automate et de fermer l'intellectualisme loin de là, ce n'est pas l'idéologie du croyant et du Coran. Mais plutôt d'être un acteur dans le chemin de Dieu, réfléchir sur ce qui nous a envoyé, devenir savant avec toute sorte de sciences pour mieux aider notre société. Effectivement il peut y avoir des conflits d'interprétation mais cela n'est que l'erreur des hommes, et s'ils se divisent c'est encore leur faute.

Ainsi le vrai Islam est bien celui de Dieu dans ses textes, il existe donc et l'homme doit le chercher. Le conflit d'interprétation n'est pas une fitna, c'est le destin normal des textes, a fortiri des textes religieux. L'erreur est de croire qu'il existe une interprétation vraie, monolithique, immobile et intangible.


  • "En Algérie, l'homosexualité est un tabou"?
  • Musulman, gay et séropositif - Ludovic-Mohamed Zahed, un imam à part.
  • Ludovic-Mohamed Zahed, un imam à part.

C'est aussi le danger, les fondamentalistes nous l'ont beaucoup montré C'est toujours au nom d'une vérité unique que les innocents sont assassinés, jamais au nom d'une interprétation plurielle et ouverte. Mais non Naravas, le conflit d'interprétation n'est pas toujours le destin normal des textes. Si je vous écrie: Il existe bien une seule interprétation possible, que voler est un mal. Il n'y a pas de danger à établir cela. Si des innocents ont été assassinés c'est à cause d'ambitions étrangères à cette recherche du vrai.

Êtes-vous si naïf? Ce n'est pas une question d'ouverture ici mais de réalisme. Et puis l'interprétation plurielle a aussi son lot de meurtres, voyez un peu l'histoire. Les crimes passionnels au sens purement idéologique sont très rares, généralement derrière tous ses assassinats il y a des ambitions. Et c'est parce que vous imaginez à partir des faits réels que vous ne saisissez plus la réalité. Alors, pour la plaisanterie, un énoncé comme "voler c'est mal" n'est pas aussi univoque que cela. Par exemple, cela peut signifier que voler avec des ailes, essayer d'imiter l'oiseau, est une chose répréhensible du point de vue de tel théologien.

On a vu sortir bien des bêtises de la bouche de théologiens, pourquoi pas celle-ci. Pour parler plus sérieusement, il te manque une théorie du texte. Un texte n'est pas un langage formel, logique et univoque. C'est du langage en acte, ce qui signifie ambiguités, indéterminations, sous-entendus, métaphores, analogies, etc. Ses paroles suscitaient souvent la controverse. Si dans cette interview, il avait refusé d'évoquer son homosexualité, celle-ci était de notoriété publique.

Houari Manar était aussi une icône gay, dans un pays où cette orientation est encore mal vue. Les hommages de la communauté LGBT ont donc afflué sur les réseaux sociaux, dès l'annonce de sa mort. Il a été la cible des pires insultes homophobes et victime d'un lâche boycott du ministre de la Culture, du Wali de Constantine et de la maison de la Culture de Bejaia A Dieu l'artiste pic. La star du raï véhiculait aussi l'image d'une personne généreuse: Il pouvait s'appuyer sur un important réseau de fan, notamment sur les réseaux sociaux. Sa dernière vidéo , publiée le 26 décembre sur YouTube, a dépassé le million de vues.

Victime d'une fatwa? On comprend que tous les Algériens surtout ceux qui sont en délicatesses avec le régime, viennent se faire soigner en France. En plus chez nous c'est le contribuable Français qui paie. RIP, dommage de partir si jeune. La rédaction vous conseille. Site web: Me notifier l'arrivée de nouveaux commentaires.

Dans la même rubrique. Bob Dylan, une pierre qui roule joliment sa bosse à Paris. Le "combat" contre l'extradition commence pour Julian Assange. Un ressortissant suisse condamné à 10 ans de prison au Maroc pour "terrorisme". Le Maroc souligne au Caire l'importance d'impliquer les collectivités locales et les régions dans l'action africaine commune. Un Américain échappe à son exécution faute de feu vert judiciaire à temps.

La migration est devenue une question centrale des agendas mondiaux pour le développement durable Guerraoui.

admin